Développement durable

La prise en compte de l'environnement
Implantée au cœur de la SAVOIE,  CIM PORRAZ est naturellement au cœur du développement durable.

Sa première démarche suit avant tout une logique de bon sens où elle vise les économies des ressources qui lui sont proposées tout en produisant le moins possible de déchets nuisibles.
L’impact de l’amélioration de l’habitat est significatif dans une politique globale de développement durable et CIM PORRAZ par la qualité de sa production s’implique dans cette démarche : renforcement de l’isolation, choix des matières premières…
Sa politique d’approvisionnement suit une ferme volonté de traiter notamment des bois éco certifiés  issus des forêts gérées durablement.

CIM PORRAZ : des déchets au chauffage !

La société CIM PORRAZ respectueuse de l’environnement, valorise l’ensemble de ses déchets de bois en utilisant les copeaux secs de la fabrication de ses menuiseries comme combustible dans une chaudière pilotée électroniquement et ce depuis 1987. Avec cette matière, nous chauffons plus de 5000 m2 d’atelier et de bureaux.

VEKA : un partenaire très impliqué !

Pour sa production PVC, CIM PORRAZ a choisi un partenaire très impliqué  dans la démarche environnementale avec une politique totale de recyclage de PVC.
Les  chutes de production, qui représentent 8% des profils utilisés pour la fabrication  sont ainsi entièrement traitées. Mais VEKA assure surtout  le recyclage et la valorisation des  vieilles menuiseries arrivées en fin de vie (fenêtres, volets, portes, clôtures…). VEKA traite  la fenêtre entière telle qu’elle est déposée par les artisans, avec la quincaillerie, les inserts métalliques, les joints, les renforts en bois, les pâtes de fixation, …
Ainsi le PVC reconnu pour sa solidité peut être aussi un matériau écologique recyclable à l’infini. Les chutes et les vieilles menuiseries sont alors broyées et compressées sans dissociation avec les vitrages, les joints et la quincaillerie. Un tri de séparation en fonction des caractéristiques spécifiques des matériaux est effectué à l’aide d’aimants et de cellules photoélectriques. Le degré de pureté du PVC obtenu est contrôlé, puis  il est nettoyé et fragmenté plusieurs fois. Stockée dans des silos, la toute nouvelle matière est alors prête à être réutilisée par co-extursion pour la production d’un nouveau produit.

En savoir plus sur la société VEKA